Le cauchemar des parents: les devoirs et les leçons…

Le retour à la réalité scolaire est-il un choc dans votre maisonnée? Faut-il vous armer de patience et d’un équipement de gardien de but pour affronter la période des devoirs et des leçons? Soyez rassurés, vous n’êtes pas seuls dans cette situation. Plusieurs familles vivent cette réalité qui mine l’ambiance familiale. Heureusement, j’ai des pistes de solutions à vous offrir, vous pourrez ainsi mettre en place des stratégies positives et efficaces dans votre quotidien! 

Premier outil: l’observation

Tout à fait, l’observation! Il est important de vérifier l’état général de votre enfant lors de son retour de l’école. Je vous recommande de vérifier les besoins de base tels que :

  • Le degré de fatigue: semble-t-il épuisé ou a-t-il de l’énergie à revendre?
  • L’hydratation: a-t-il bu assez d’eau au courant de sa journée?
  • La faim: a-t-il besoin de prendre une collation?
  • L’oxygénation: a-t-il eu suffisamment de temps pour prendre l’air? Avec la réalité de plusieurs écoles, certaines classes n’ont pas de fenêtres et les enfants ont peu de temps pour oxygéner leurs poumons à l’extérieur.
  • L’état physique: a-t-il besoin d’un 15 à 20 minutes d’exercices pour se reconnecter et activer son plein potentiel?
  • Le temps consacré aux écrans: notez la consommation des écrans chaque jour et n’hésitez pas à la limiter. Ils contribuent à réduire l’énergie et la concentration de votre enfant.

L’observation vous permettra également de remarquer s’il a besoin de faire une décharge émotionnelle, c’est-à-dire de laisser aller tous les petits stress, tensions, irritations qui se sont accumulés durant la journée. Une bonne façon de faire est de lui offrir un gros câlin où l’on demande à l’enfant de nous serrer très fort, et vous faites de même, afin de libérer un maximum d’énergie et de tension. Vous pouvez également lui suggérer une activité physique qui amène le corps en contraction et en décontraction, ce qui donnera au corps les mêmes bienfaits. N’hésitez pas à lui suggérer de répéter cet exercice plusieurs fois par jour ou selon ses besoins.

Votre enfant a besoin de remplir son petit réservoir affectif avec un temps d’attention positive et non pas un cinq minutes sur le coin du comptoir pendant que vous avez la tête dans le frigo. Il lui faut un temps de qualité bien senti où vous êtes disponible et présent. Je sais que cela peut être parfois compliqué de trouver ce moment idéal. Je vous propose donc d’établir des heures fixes  où vous serez disponible et présent de corps et d’esprit avec votre enfant. Vous pourriez même installer un système de rendez-vous comme un agenda familial, des plages horaires sur le calendrier du frigo, une photo de vous avec votre enfant collée à l’intérieur de la routine imagée, etc. Ainsi, vous diminuerez les frustrations d’un côté comme de l’autre et vous favoriserez des relations saines et agréables pour tous.

 

Deuxième outil: les pauses et les collations

Votre deuxième outil sera plus efficace si vous avez observé dans quel état d’esprit et de quoi votre enfant a besoin pour faire sa tâche avec plus de facilité. Chaque enfant est unique, nous devons donc nous ajuster avec lui et ses besoins en temps réel. Ce que je veux dire ici, c’est d’adapter le matériel et l’espace selon le degré de fatigue et/ou d’excitation de l’enfant. Ajustez le temps de travail en lien avec le degré de fatigue et/ou de concentration. Privilégiez des courtes périodes de 5 à 10 minutes pour un maximum de 30 minutes. Prévoyez des pauses entre chaque période afin de permettre à votre enfant d’aller aux toilettes et de boire de l’eau. Il serait intéressant également de prévoir des pauses spéciales de cinq minutes, comme par exemple :

  • Lundi : petit massage
  • Mardi : corde à sauter
  • Mercredi : se faire brosser les cheveux
  • Jeudi : massage de pieds
  • Vendredi : se faire des dessins dans le dos

Faites une tempête d’idées pour trouver des thèmes de pause faciles et réalisables! Dans le même ordre d’idée, vous pourriez avoir des collations spéciales, comme par exemple : 

  • Lundi : lait au chocolat et petit muffin
  • Mardi : noix et fromage
  • Mercredi : yogourt glacé
  • Jeudi : popcorn
  • Vendredi : smoothie

Soyez créatifs! Je crois qu’il est important d’ajouter une touche de légèreté et de folie afin de rendre cette période plus facilitante pour toute la famille. Allez-y avec les goûts et les intérêts de votre enfant et selon ce que vous voulez autoriser en tant que parent.

Troisième outil: l’organisation et la préparation

Je vous propose de vous réinventer avec votre famille pour la période des devoirs et des leçons. Pourquoi rendre ce moment de vie infernal et interminable? Comme vous le savez, l’enfant apprend par le jeu et par imitation. Il sera beaucoup plus payant pour vous de créer une ambiance où le plaisir et la bonne humeur sont autorisés que d’instaurer un régime de peur où c’est l’adulte qui doit tout diriger et contrôler. Loin de moi l’idée de vous faire culpabiliser! Étant moi-même maman de deux enfants, je sais que parfois, on peut être intense dans nos demandes et consignes! Alors offrez la possibilité à votre enfant de pouvoir faire ses devoirs et ses leçons de différentes façons, comme par exemple :

  • Couché par terre; 
  • En écrivant avec des crayons effaçables sur une fenêtre ou sur la porte-patio; 
  • En écrivant sur un tableau ou dans la rue avec des craies; 
  • En utilisant un ballon, une corde à sauter, des blocs; 
  • Debout à la table;
  • Assis sur un gros ballon;
  • En créant un jeu de marelle au sol, un parcours moteur;
  • Couché ou assis sur son lit, etc.

Ensemble, trouvez des façons de faire qui répondront au besoin présent de l’enfant et qui seront faciles d’ajuster et d’adapter selon son état et son besoin. Je dis régulièrement à mes enfants: «Nous sommes une famille, on travaille ensemble, on s’entraide, on se soutient et on trouve des solutions pour le bien-être de tous!». 

En terminant, je vous invite à pousser plus loin votre réflexion et à augmenter votre coffre à outils avec ma formation web: «Tout pour survivre aux devoirs et aux leçons». Une formation remplie de stratégies et d’outils que vous pourrez facilement utiliser dans votre quotidien.

Bon succès!

Laithicia Adam, coach familial, hypnologue

Fondatrice et directrice de Lili Rescousse

Lrcoachingfamilial.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *