5 astuces pour diminuer le stress chez votre enfant

coaching familial

Que l’on soit en période de pandémie ou non, le stress et la détresse psychologique feront toujours partie de notre société. Cependant, nous ne sommes pas obligés de subir les conséquences et les effets néfastes qui peuvent en découler. C’est pourquoi je vous propose cinq astuces à mettre en place au sein de votre famille afin de prévenir et/ou de diminuer ces impacts.

Astuce #1 : Prendre rendez-vous avec son enfant

À l’aide d’un calendrier familial, d’une routine imagée, par texto ou même par un rappel dans votre agenda électronique, je vous propose de prévoir tous les jours un moment privilégié avec votre enfant. Oui, vous savez ce moment où l’on est complètement disponible et présent pour lui, ce moment où il se sent écouté, entendu et compris par son parent. Prendre le temps d’être avec l’autre, de vraiment s’intéresser à lui, à sa journée, à ses passions et ce, sans jugement ni commentaire qui pourrait avoir un grand impact sur votre enfant. J’entends déjà dans les chaumières: «On est 24h/24h avec les enfants! ». Oui, c’est vrai qu’on est présent de corps, mais qu’en est-il réellement de notre tête et de notre cœur? Vous le savez, et je le répète constamment, vaut mieux un 5 à 15 minutes «cœur-à-cœur» qu’un 30 minutes «tête ailleurs». Le bien-être de votre petit trésor passe entre autre par le remplissage de son réservoir affectif. Il est primordial de le remplir tous les jours afin de créer sécurité et apaisement au quotidien.

Astuce #2 : Créer de la nouveauté!

Je vous invite à créer de nouvelles traditions dans votre maisonnée. Quoi de plus agréable et primordial que d’avoir du plaisir en famille! Je ne vous apprends rien en vous disant que l’enfant apprend en s’amusant. En passant par le plaisir, le rire et le jeu, le cerveau peut faire des connexions neuronales très puissantes, ce qui incite l’enfant à vouloir recommencer. Ces connexions renforcent l’estime de soi, la confiance en soi et en ses capacités. Formidable non? De plus, lorsque qu’il y a des marques d’affection et des paroles bienveillantes, le cerveau sécrète plusieurs hormones: la sérotonine (hormone de la bonne humeur), la dopamine (hormone du plaisir) et l’endorphine (hormone du bonheur). Celles-ci contribuent à diminuer le stress et permettent la régulation des émotions. Il n’est donc pas surprenant que l’enfant veuille recommencer encore et encore!

Je vous suggère d’instaurer des soupers-jeux deux à trois fois par semaine. Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de matériel. Vous pourriez faire par exemple:

  • Un souper «devinette»
  • Un souper «jeu de cartes»
  • Un souper «jeu de mimes»
  • Un souper «jeu du 31 avec les dés»
  • Un souper avec le jeu « Je pars en voyage »
  • Un souper «jeu Uno»
  • Un souper « Les diamants de la paroles » (voir sur ma chaine Youtube)

Créez des moments magiques et inoubliables. Faites jaillir toutes vos merveilleuses idées et le plus important: amusez-vous!

Astuce #3 : Activités sportives

Ce n’est plus un secret pour personne, l’activité physique est nécessaire et vitale afin de s’épanouir et de se sentir bien dans son corps et dans son esprit. Vous pourriez prévoir un 15 à 20 minutes d’activités physiques chaque jour, de préférence à l’extérieur. Toutefois, si la température ne s’y prête pas, vaut mieux en faire à l’intérieur que pas du tout! Je vous recommande d’y aller avec les intérêts de votre enfant afin de solliciter sa collaboration et sa participation. Une autre belle occasion de prendre du bon temps de qualité avec son enfant tout en se faisant du bien à soi-même en tant que parent.

Astuce #4 : La liste dactivités

Quoi de plus agréable et satisfaisant que de faire une tempête d’idées sur les activités que l’on aime faire! Je vous propose donc de vous installer avec votre petite famille et de trouver 10 idées d’activités que vous pourriez réaliser au courant du mois. N’oubliez pas de vous inclure dans cette liste car chaque membre de la famille a droit à son petit bonheur! Déterminez sur un calendrier les 10 journées prévues, et pour chacune de ces journées, choisissez l’enfant qui aura le privilège de piger l’activité du jour. Et voilà! À vous de jouer!

Astuce #5 : Petites rencontres virtuelles

Que l’on soit en période de pandémie ou simplement pris dans le tourbillon du quotidien, il pourrait être judicieux et tellement réconfortant de prévoir une ou plusieurs petites rencontres virtuelles avec parents ou amis. Rien ne pourra remplacer un vrai bon câlin, mais de pouvoir se voir, se parler et sentir la présence de l’autre en ces temps plus difficiles demeure un réel bonheur pour le cœur et l’esprit. Nous avons tous besoin de se sentir aimé, écouté et important aux yeux de quelqu’un. Un simple appel peut sauver un cœur et même une vie.

En terminant, ne restez pas dans le doute ou avec des questionnements. Il suffit parfois de simples petites actions à mettre en place pour créer le changement. Je suis là si vous avez besoin. Souvenez-vous que demander de l’aide ne signifie pas que l’on a échoué dans notre rôle de parent, mais plutôt que l’on va se spécialiser et développer de nouveaux outils, de nouvelles stratégies pour le futur. Servez-vous de ces apprentissages pour devenir plus grand et plus confiant, tout comme votre enfant.

Visitez lrcoachingfamilial pour les différentes options et services qui s’offrent à vous et à votre famille.

 

Laithicia Adam, coach familial, hypnologue

Propriétaire de Lili Rescousse

xxx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *