Les enfants et la résilience

La résilience

Les enfants sont des êtres exceptionnels, ils peuvent affronter une épreuve difficile et « rebondir ». Pensons tout de suite à un enfant qui doit se battre contre la maladie; il n’y a pas de plus grand combattant. La résilience est cette faculté à rebondir, à vaincre des situations traumatiques. C’est la capacité pour un individu à faire face à une situation difficile ou génératrice de stress.

Des situations telles qu’une séparation, un déménagement, l’adaptation à un milieu de garde ou la rentrée scolaire, sont généralement pour les parents des épreuves difficiles. Mais nous devons assumer notre rôle d’adulte et trouver la meilleure façon possible de les expliquer et de les faire comprendre à notre enfant.

Afin de dédramatiser et d’apporter une touche de légèreté à votre difficulté, je vous propose d’utiliser l’imaginaire, le jeu et la notion de plaisir qui font partie intégrante de votre enfant. Alors pourquoi ne pas les utiliser à leur plein potentiel! Comme les enfants apprennent par le jeu, donc par des ancrages positifs, vous pouvez utiliser le déguisement ou les mises en situations. Même des petits bonhommes pourront vous aider à amener votre enfant à voir la problématique sous un autre angle. Vous devez aussi être à l’écoute des besoins de votre petit trésor et trouver la meilleure façon de les combler. Vous pourriez ainsi vous transformer en inspecteur pour l’observer, prendre des notes et lui relater des faits, des choses concrètes.

Prenons l’exemple d’une situation difficile, celle de la rentrée scolaire. Comme il est primordial de bien préparer votre enfant à cette nouvelle aventure, je vous propose de prendre un moment avec lui pour discuter et lui poser les questions suivantes:

– As-tu hâte de commencer l’école?

– Y a-t-il quelque chose qui te fait peur, qui t’inquiète?

– Si oui, comment puis-je t’aider?

– Qu’est-ce que tu penses faire ou apprendre à l’école?

– Qu’est-ce qui te donne le goût d’aller à l’école?

Soyez ouvert d’esprit, à l’écoute et empathique. C’est une grande étape dans la vie de votre enfant. Quelques gestes faciles lui apporteront réconfort et sécurité. Par exemple, allez avec lui acheter son matériel scolaire, faites le trajet plusieurs fois ensemble jusqu’à l’école. Soyez disponible à écouter ses peurs et ses angoisses et voyez comment ensemble, vous pouvez trouver des solutions acceptables et réalistes. Ne banalisez pas ses peurs puisqu’elles sont réelles dans sa tête d’enfant. Aidez-le plutôt à trouver des outils pour l’aider à surmonter cette situation.

Vous pouvez transférer ces petites étapes toutes simples dans divers problématiques, comme le deuil, l’intimidation, une séparation et même dans notre situation actuelle. Gardez en tête qu’il faut se mettre au niveau de compréhension de l’enfant et utiliser les mots de son vocabulaire. Vous pouvez utiliser des allégories (histoires qui font travailler le subconscient naturellement), des histoires, un objet « magique » ou le dessin pour faciliter la compréhension de votre discours.

En terminant, je vous invite à prendre le temps de vous arrêter pour comprendre la difficulté vécue par votre enfant. Suggérez-lui des solutions à sa protée, amenez votre enfant à réfléchir, posez-lui des questions, impliquez-le dans la résolution du problème. Demandez-lui son opinion et sa vision des choses. Vous verrez, les enfants sont impressionnants et ont une très forte capacité de résilience!

Au plaisir xxx

Laithicia Adam, coach familial, hypnologue, praticienne PNL

Fondatrice et directrice de Lili Rescousse

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *