3 solutions concrètes pour réduire le stress et l’anxiété chez les petits comme chez les grands!

Je ne prononcerai pas son nom, je ne nommerai pas non plus toutes les conditions et les sacrifices que cette période nous impose et ce, malgré le fait que nous soyons en 2022. Non! Assez, c’est assez! Comme vous le savez, je suis une personne positive et axée sur les solutions, je vois toujours le verre à moitié plein. Alors, dans cette optique, j’aimerais vous partager trois solutions pratico-pratiques qui vont vous permettre de diminuer, chez les petits comme chez les grands, le stress et l’anxiété et ainsi favoriser les réussites, un petit pas à la fois! J’utilise depuis plusieurs années ces techniques et elles ont apporté de réels changements dans la vie de centaines de familles que j’ai eu le bonheur d’accompagner. Cela dit, il n’y a pas de baguette magique. Il vous faudra investir du temps, de la patience, de la constance pour que celles-ci portent fruit. Regardons ensemble de plus près ce que je vous propose comme outils.

**Petit secret: n’hésitez pas à changer mes mots et à utiliser les vôtres afin de personnaliser les techniques.  Vous augmentez ainsi les résultats positifs et par le fait même, la collaboration chez l’enfant.

 

Solution #1

Je vous propose une technique que j’utilise régulièrement en hypnose avec mes clients, mes propres enfants et moi-même: la dissociation de l’émotion. Voici les différentes étapes:

  1. Identifiez l’émotion en cause;
  2. Demandez à l’enfant de la décrire, de l’imager (sa couleur, sa forme, sa taille, l’effet qu’elle produit dans son corps);
  3. Invitez-le à la prendre et à la déposer au creux de sa main;
  4. Demandez-lui par quoi il aimerait la remplacer et de quoi il aurait besoin: du calme, du courage, de la joie, de la patience, de la sécurité, etc;
  5. Invitez-le à se rappeler la dernière fois où il a ressenti cette ressource: où il était, avec qui, ce qu’il faisait, ce qu’il entendait, ce qu’il voyait, etc;
  6. Amplifiez cette ressource en lui demandant d’identifier un objet et d’en faire la description: sa couleur, sa forme, sa grosseur, etc;
  7. Invitez l’enfant à venir le déposer à un endroit sur son corps qui est accessible en tout temps, comme le creux de sa main. Invitez-le à prendre trois grandes inspirations et expirations;
  8. Demandez-lui comment il se sent, ce qui est diffé Lorsqu’il imagine à nouveau la situation, qu’est-ce qui a changé?
  9. Invitez-le à appuyer à tous les jours à cet endroit et à faire jaillir cette ressource dont il a besoin pour affronter son défi.

Vous pouvez visionner ma capsule vidéo sur YouTube: https://www.youtube.com/watch?v=iyHyCX5-Iuk&list=UUJsltc-X-OoK9PIrCCxyRGw&index=14

 

Solution #2

Dans le même ordre d’idées, je vous suggère une petite expérience très amusante à faire seul ou avec votre enfant. Je l’appelle: «le petit bouton du courage». Ce «bouton» sert à amener l’adulte ou l’enfant à relever un défi, à affronter une situation stressante, à retrouver un état de calme, de bien-être, de confiance ou de détente et à apaiser ses détecteurs de danger. Pas mal pour un simple petit bouton n’est-ce pas? Examinons cela de plus près.

 

Voici la marche à suivre :

  1. Pour commencer, je vous invite à fermer les yeux. Prenez trois inspirations lentes et profondes.
  2. Visualisez-vous dans une situation où vous ressentez un état de bien-être, une émotion positive. Vous pouvez aider votre enfant en lui donnant des suggestions de situations où il se sent confiant, courageux, calme, en pleine possession de tous ses moyens.
  3. Utilisez le VAKOG, c’est à dire la technique des canaux sensoriels. Quelles sont les odeurs que vous percevez? Les couleurs que vous voyez? Identifiez si vous êtes à l’intérieur ou à l’extérieur. Quels sont les sons que vous entendez? Vous pourriez même ressentir un goût particulier dans votre bouche ou une sensation particulière sur une partie du corps.
  4. Inspirez à nouveau lentement et profondément.
  5. Visualisez une couleur. Choisissez la plus dominante pour vous. Pour votre enfant, donnez encore une fois des suggestions comme le rouge, le bleu, le jaune, etc.
  6. Prenez une grande inspiration.
  7. Visualisez une forme. Choisissez la première qui vous vient à l’esprit. Offrez à votre enfant des choix comme l’étoile, le cercle, le cœur, etc.
  8. Prenez une grande inspiration.
  9. Déterminez un endroit sur votre corps qui sera facile d’accès en tout temps et en tout lieu. Identifiez un endroit précis comme le creux de la main, la cuisse, le bras, le cœur, etc.
  10. À l’aide de votre pouce, installez l’état désiré, dessinez la forme choisie et coloriez-la avec votre couleur dominante.
  11. Faites une pression pendant environ 10 secondes tout en inspirant profondément et visualisez-vous dans cette situation où vous ressentez l’état ou l’émotion désirée.
  12. Prenez le temps de bien ancrer cet état et cette émotion, de ressentir la chaleur, les frissons, les picotements.
  13. Lorsque vous êtes prêt, prenez une dernière grande inspiration et ouvrez les yeux!

 

Répéter l’association «geste-émotion» matin et soir ou le plus souvent possible. Pour votre enfant, vous pouvez exercer vous-même la pression tout en prenant une grande inspiration pour lui. Car le cerveau est vraiment bien fait: il ne fait pas la différence entre ce qu’il fait comme action réelle ou ce qu’il visualise comme image. Que ce soit vous ou l’enfant qui appuyez sur le «petit bouton du courage», cela n’a pas d’importance puisque le cerveau perçoit et ressent la pression et enregistre l’action et l’associe! En plus, la visualisation permet à vous ou votre enfant d’influencer positivement la confiance, la motivation et la concentration. Magique non?!  https://www.orygin.fr/coaching-individuel/pouvoir-de-la-visualisation/

 

 

Solution #3

Nous avons tous besoin d’une certaine forme de routine afin de maximiser nos journées et ainsi faire en sorte que nous soyons plus calmes et sereins dans notre quotidien. La routine pour les enfants apporte une stabilité et une sécurité. Je vous invite donc à faire une liste ou un petit tableau avec des séquences visuelles pour que votre enfant puisse se repérer dans le temps et savoir à quoi ressemblera sa journée. Prenez quelques instants avec lui pour identifier les étapes et les activités prévues. Certains d’entres eux aimeront avoir des actions avec les heures associées à celles-ci tandis que d’autres préféreront avoir un plan de match et gérer leur temps par eux-mêmes. À chacun sa façon de faire! Le but est que vous ayez un cadre dans lequel vous pouvez circuler librement sans envahir l’espace de l’autre.

 

**Si vous ne voulez pas fabriquer vous-même les images et le tableau, visitez lrcoachingfamilial.ca. Vous pourrez ainsi vous en procurer dans ma boutique en ligne!

 

Prévoyez aussi des moments pour laisser aller l’imaginaire et la créativité, ainsi que des périodes pour s’ennuyer comme par exemple de la méditation pleine conscience ou des mouvements de yoga. Oui, ce temps est nécessaire et bénéfique pour l’enfant et pour vous!

Comme toujours, je reste disponible et à votre écoute si vous avez la moindre question ou interrogation.

 

À très vite !

Laithicia Adam, Coach familial, hypnologue spécialisée avec les 0 à 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.